Parentis (04/08/2018 – matinale) : tentadero de la jeunesse et de la qualité…

Le volet taurin des Fêtes de Parentis a commencé sous le signe de la chaleur, de la jeunesse et de la qualité. Chaleur parce qu’il fait ce samedi dans les Landes, une chaleur à dévaliser tous les marchands de glace de la planète, jeunesse parce que la tienta matinale était à charge de Yon Lamothe et des élèves de l’école taurine Adour Aficion et qualité parce que les quatre becerras tientées, de la ganaderia La Espera ont fait de bravoure et noblesse au cheval et à la muleta.

Yon en grand frère a été le directeur de lidia de cette matinée où il s’est vraiment fait plaisir à lidier et toréer des vaches qui se sont livrées au cheval et qui lui ont permis de s’exprimer à la muleta. Il a permis aux autres élèves d’Adour Aficion de sortir de second face à ce bétail de qualité.
Au cheval Laurent Langlois a fait preuve de son professionnalisme et de son efficacité habituelle.
Ce type de spectacle permet aussi de faire comprendre la tauromachie aux néophytes et de compléter la panoplie de certitudes des autres. Les interventions au micro de Richard Milian ont été remarquables de simplicité, de sobriété et surtout de pédagogie.
Bref, on redemande de ce genre de matinée ……avec juste un petit courant d’air frais.
La première vache a pris trois piques en mettant les reins. A la muleta, elle a fait preuve de noblesse et à répéter dans la muleta des toreros qui sont intervenus.
La seconde a pris quatre piques venant au cheval de plus en plus loin avec un galop de brave et mettant les reins au contact. Très noble, elle a aussi répétée à plusieurs reprises dans la muleta y compris quand Yon l’a obligée en la toréant par le bas.
La troisième s’est cassé une corne dans le toril et pourtant ce sera la meilleure vache de la matinée. Très brave, elle prend quatre piques avec beaucoup de classe, venant fort, de loin et mettant les reins sous le fer. A la muleta, elle a été très bonne que ce soit sur la corne gauche que sur la corne droite.
La quatrième prend deux bonnes piques puis vient bien mais s’investit moins lors des deux suivantes. A la muleta, elle a aussi fait preuve de noblesse même si elle a été en dessous des trois premières.

Point important et encourageant pour le gandero les quatre vaches sont issues du même semental qui semble avoir très bien lié avec les vaches qu’il a couvertes.

Fiche technique :
Arènes de Parentis : tentadero
Quatre vaches de La Espera : excellentes les deux premières, supérieure la troisième et intéressante la quatrième pour :

Yon Lamothe
Sont sortis de second les élèves d’Adour Aficion : Florian, Tristan, Adrien, Juanito, Jean Baptiste, Andeny,

Piquero : Laurent Langlois
Cavalerie Bonijol
Tienta commentée par Richard Milian

Thierry Reboul